La jeunesse pour l’eau et la paix

Les finalistes du concours “Imagine Blue Peace” sont annoncés !

Le Geneva Water Hub, le Secrétariat international de l’eau et le Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau sont heureux d’annoncer qu’à la suite de l’appel à contribution pour la vision des jeunes sur le thème de « l’eau comme instrument pour la paix », plus de 130 candidatures de jeunes entre 18 et 35 ans ont été reçues.

De nombreux participants ont soumis des propositions très riches, embrassant de manières originales et diverses la thématique de l’eau et la paix. Il a été très difficile d’en extraire 10 demi-finalistes et un gagnant*. Ces derniers projets, qui auront certainement un impact social, feront l’objet d’une publication et d’une promotion à travers la Plateforme pour la jeunesse pour l’eau et la paix à raison d’un projet tous les mois. Restez bien à l’écoute !

 

Et le grand gagnant est…

Nous sommes heureux d’annoncer que le projet gagnant est :

« Water and Peace 2.0 », des spécialistes de l’eau donnent leur vision sur l’eau et la paix sur la base du cas de l’Asie Centrale. Nataliya Chemayeva, Mirsaid Uzakov, Bota Sharipova, Nargiza Osmonova.

Ce projet ce voit décerner le droit de présenter l’approche et la réalisation finale lors du « Budapest Water Summit » (15-17 Octobre 2019) et/ou la « Geneva Peace Week » (4-8 Novembre 2019).

 

Les demi-finalistes

En gardant l’innovation comme ligne directrice de leur travail, ces jeunes ont abordé un thème qui leur était familier mais de manière inédite. A travers des supports variés, ces demi-finalistes ont réussi à mettre en lumière et transcender la thématique de l’eau et la paix. L’ensemble de ces travaux démontrent l’importance d’inclure de représentants de la jeunesse avec une vision inclusive du Blue Peace pour la mise en œuvre de solutions pour la coopération autour de l’eau pour une paix durable.

Littérature – histoires courtes, poèmes, essais

  • “Proportion” par Miguel Enrico Robles.
  • “La paix par l'or bleu” par Lazare Modeste Niampa.

Média modernes – vidéos animées, réalité aumentée, GIFs

  • “Water and Peace 2.0” par Nataliya Chemayeva, Mirsaid Uzakov, Bota Sharipova, Nargiza Osmonova.
  • “MERA” par Antonia Burchard-Levine, Nabi Agzamov, Antonia Burchard-Levine, Olga Cherniakova, Nashin Mahtani, and Evgenia Vanyukova.

Musique – un mouvement de votre composition

  • “Record Keeper” par Adam Bagatavicius.
  • “Come to the river” par Vitoru Kinjo.

Performances artistiques - drame, monologue, dance

  • “Water a teacher, a healer, a mirror!” par Eva Kolarova.
  • “Teniz” par Doszhan Tabyldy.

Arts visuels - peinture, photographie, sculpture

  • “Blue Justice: Water between its Scarcity and Resilient” par Stephanye Zarama Alvarado.
  • “Bridging Lives” par James Ernest Dela Torre.

 

Toutes nos félicitations à tous les participants !

 

Cet appel à contributions a été envisagé afin, d’une part, de fournir un espace de réflexion et de créativité, et d’autre part, de permettre aux jeunes de partager leurs messages ainsi que leurs perspectives sur l’eau comme outil de paix durable. Il a été organisé comme appui à la Plateforme pour la jeunesse pour l’eau et la paix qui est une collaboration entre le Geneva Water Hub, le Secrétariat international de l’eau et le Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau. Celle-ci est également possible grâce à la contribution de la Direction du développement et de la coopération Suisse.

Au cœur de

 

* Les vision de la jeunnesse selectionnées sont à l’image d’un mouvement plus large embrassant une diversité d’idées autour de l’eau et la paix qui ne représentent pas nécessairement les opinions du Geneva Water Hub, du Secrétariat international de l’eau-Solidarité Eau Europe ou du Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau.

 

Les informations sur la collaboration

L’objectif de cet espace est de proposer un lieu de réflexions et de créativité, ainsi que de permettre à la jeunesse de formuler des messages tout comme des perspectives sur les notions d’eau et de paix. Les contributions de personnes aux parcours, aux intérêts et aux expériences variées sont les bienvenues. Les premières ressources sont disponibles à partir de la colonne de droite.

Cet espace collaboratif est proposé par le Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau (PMJE), le Secrétariat international de l’eau – Solidarité eau Europe (SIE-SEE) et le Geneva Water Hub.

_k6a2284_crop.jpg

Jelena Krstajic (Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau), Pippi van Ommen (point focal pour l'Europe du Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau), Mara Tignino (Maître d’enseignement et de recherche et Coordinatrice de la Plateforme pour le droit international de l’eau douce du Geneva Water Hub), Sarah Dousse (Directrice exécutive du Secrétariat International de l'eau), François Münger (Directeur du Geneva Water Hub Director), et Christian Bréthaut (Directeur scientifique du Geneva Water Hub).

A l’occasion du 8ème Forum mondial de l’eau (18-23 mars 2018, Brasília, Brésil), le Geneva Water Hub (GWH), le Secrétariat international de l’eau – Solidarité eau Europe (SIE-SEE) et le Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau (PMJE) ont signé une Charte visant à formaliser leur collaboration sous la forme d’une plateforme Internet dédiée à la jeunesse et l’eau.

Le Secrétariat international de l’eau (SIE) - Solidarité Eau Europe (SEE) est un mouvement d’ONG de plaidoyer et de sensibilisation agissant à l’international. Il rassemble les citoyens et les organisations engagés et actifs pour la cause de l’eau. Leur engagement est de veiller à l’application des textes fondateurs du mouvement visant l’accès de tous à l’eau potable et à l’assainissement tout en préservant les ressources. Chargé de la coordination et de l’animation du Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau, le SIE-SEE est donc particulièrement bien positionné pour contribuer à l’enrichissement d’un tel espace sur la plateforme Internet du GWH.

Le Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau (PMJE) est un réseau de jeunes qui se préoccupe et agit pour la problématique de l’eau à l’échelle mondiale. Ce mouvement de jeunes gens passionnés prône des changements à tous les niveaux : des communautés locales, où ils mettent en œuvre des actions concrètes, jusqu’à l’Assemblée générale des Nation unies, où ils prônent la participation de la jeunesse dans le secteur de l’eau.

Des informations complémentaires sont disponibles dans la Charte officielle ci-dessous :

Les photos de l'évènement de la signature de la Charte le 23 mars 2018 à Brasília sont disponibles ci-dessous :