A propos

L’insécurité croissante liée à l'eau mène à des instabilités sociales et politiques pouvant menacer la paix et la stabilité. Le Geneva Water Hub a pour objectif de mieux comprendre et de contribuer à la prévention des tensions liées à l’eau en considérant les conflits d’usage entre secteurs publiques et privés, entre entités politique et entre Etats. Le Geneva Water Hub est un Centre de l’Université de Genève ainsi qu’un projet conjoint avec la Confédération suisse (Direction du développement et de la coopération, Division programme global Eau).

La vision et la mission

La gestion durable des ressources en eau est un challenge mondial pour le 21ème siècle. Dans son rapport 2015 sur les Risques mondiaux, le Forum économique mondial a classé les crises liées à l’eau comme le risque le plus important. L’eau joue un rôle majeur pour la santé publique, la sécurité alimentaire, l’énergie et les services écosystémiques. Cette ressource vitale est face à des challenges sans précédents, et est de plus en plus liée à l’insécurité aux échelles locales, régionales et mondiales ; ceci s’illustre par les tensions accrues autour de grandes infrastructures de barrage, les exploitations minières et de nombreuses querelles autour du droit à la terre et l’accès à l’eau.

Cependant, malgré la complexité de ces challenges, l’eau peut se transformer en une thématique de collaboration, passant d’une source potentielle de crise à un instrument de paix. C’est avec cette vision positive que le Pôle Eau Genève a été établi afin d’aider à prévenir les éventuels conflits liés à l’eau à un stade précoce et de promouvoir l’eau comme un instrument de paix et de coopération.

Le Mouvement Blue Peace

Blue Peace est un mouvement global qui met en valeur des initiatives sur l’eau, la paix, la sécurité et la coopération. Ce mouvement regroupe de nombreuses actions étant entreprises par différents acteurs (monde académique, culturel, politique, diplomatique, société civile et secteur privé) et à différents niveaux (du local au global). Le Mouvement Blue Peace est une initiative soutenue par le Département fédéral des affaires étrangères.

facebook.png
twitter.png

#BluePeace

#watermatters.

La vidéo de House of Switzerland sur le Mouvement Blue Peace :

Le Mouvement Blue Peace en action au Forum mondial de l'eau du 18 au 23 mars 2018 à Brasília :

Les personnes

François Münger

Directeur

François Münger est titulaire de Masters en Minéralogie et géophysique (Université de Lausanne), en Hydrologie (Université de Neuchâtel) et en Ingénierie environnementale (EPFL). Son expérience s’est construite grâce à de nombreuses collaborations avec des institutions des secteurs privés et publics en Suisse, en Afrique, en Amérique latine, en Asie centrale et en Europe de l’est. Il a notamment été le directeur du Programme Eau d’Amérique centrale pour Division du développement et de la coopération (DDC, Suisse) et Spécialiste sénior eau à la Banque mondiale.  Après avoir dirigé l’Initiative Eau de la DDC pendant huit ans, le titre d’Envoyé spécial pour l’eau de la Suisse lui a été décerné ainsi que la responsabilité de la création et le développement du Pôle eau Genève.

Prof Danilo Türk

Conseiller politique principal

Danilo Türk est un diplomate slovène, professeur en droit international, expert en droits humains, et figure politique ayant exercée comme président de la Slovénie entre 2007 et 2012. Il a été le premier slovène au poste d’ambassadeur auprès des Nations Unies, entre 1992 et 2000, et Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires politiques entre 2000 et 2005. Il est professeur invité en droit international à l’Université de Columbia à New-York, professeur émérites à la Faculté de droit de l’Université de Ljubljana, et chercheur associé non-résident du « Chongyang Institute for Financial studies » à « Renmin University of China » à Pékin. Il est le fondateur de la Fondation Danilo Türk, principalement consacrée à la réinsertion des enfants victimes de conflits armés. Il a également été le Président du Panel mondial de haut niveau pour l’eau et la paix entre 2015 et 2017.

Prof Laurence Boisson de Chazournes

Fonction Recherche et éducation, Professeure ordinaire

Professeure à la Faculté de droit de l’Université de Genève depuis 1999, Laurence Boisson de Chazournes a été et est professeure invitée à Aix-Marseille Université, aux Universités Paris I et Paris II et à l’Institut de hautes études internationales et du développement (Genève). Elle est Directrice du Geneva LL.M. in International Dispute Settlement (MIDS) et co-Directrice du Geneva Center for International Dispute Settlement (CIDS). Elle est membre associée de l’Institut de droit international (IDI). Laurence Boisson de Chazournes est arbitre et conseil devant la Cour internationale de Justice et d’autres juridictions internationales et a été impliquée dans de nombreuses négociations portant sur des cours d’eau internationaux. Elle a été membre du Panel mondial de haut niveau pour l’eau et la paix entre 2015 et 2017. Pour ses publications, voir ici.

Prof Christian Bréthaut

Fonction Recherche et éducation, Directeur scientifique

Titulaire d’un doctorat en Géoscience et environnement de l’Université de Lausanne, Christian Bréthaut dirige la composante Recherche et éducation du Geneva Water Hub depuis août 2014. Ses travaux portent sur l’analyse des politiques de l’eau et des problématiques de gestion des fleuves transfrontières. Il se concentre également sur la capacité d’adaptation des institutions, sur le Nexus eau-alimentation-énergie et écosystèmes et sur le lien entre science et politique. Accédez à la biographie complète sur la page de l'Université de Genève.

Natasha Carmi

Spécialiste principale de l'eau

Natasha Carmi, ingénieure de formation, est titulaire d’une maîtrise en hydrologie pour la gestion de l’environnement. Elle a rejoint le Geneva Water Hub en mars 2018 et contribue à la création de l'Observatoire mondial de l'eau sur l'eau et la paix, ainsi qu'au développement du programme femmes, eau et paix. Auparavant, elle a travaillé en tant que conseillère en matière de politique de l’eau pour le projet d’appui aux négociations palestiniennes, en étroite collaboration avec les décideurs, et possède une expérience des négociations bilatérales et régionales dans le domaine de l’eau. Elle a l'habitude de travailler dans des environnements politiques extrêmement sensibles et opportuns. Elle a travaillé avec les ressources en eau et les défis environnementaux au Moyen-Orient au cours des 20 dernières années. Elle est souvent membre du corps enseignant de conférences et d'ateliers portant sur les ressources en eau transfrontalières en général et l'hydropolitique en particulier, où l'eau est un enjeu politique fondamental et le droit international de l'eau, un cadre nécessaire pour résoudre les conflits et identifier les opportunités et les solutions.

Sybille Chevalier-Gianadda

Chargée de programme senior

Sybille Chevalier-Gianadda est titulaire d'un Master en Relations Internationales de l’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, à Genève et d'un Master en Droit et Diplomatie de la Fletcher School, à Boston. Au sein du Geneva Water Hub, elle participe au développement de mécanismes financiers innovants destinés à promouvoir l’eau comme instrument de paix pour encourager la coopération transfrontière, faisant suite aux recommandations du Panel mondial de haut niveau sur l’eau et la paix. Avant de rejoindre le Geneva Water Hub, elle a travaillé 10 ans dans le secteur de la finance durable. Dans ce cadre, elle a acquis de l’expérience dans différents domaines tels que la recherche environnementale et sociale, le dialogue actionnarial, l’innovation en finance durable, les investissements pour les Objectifs de développement durable (SDG investing) ou la gestion d’actifs. Elle a également travaillé pour une agence des Nations Unies dans la gestion de projets liés à l’adaptation au changement climatique en Amérique Latine.
 

Maria Güell i Pons

Chercheuse

Maria Güell i Pons est titulaire d’un Bachelor en ingenieurie geotechnique de l’Universitat Politècnica de Catalunya et d’un Master en sciences de l’analyse numérique du International Center for Numerial Methods in Engineering (CIMNE), les deux à Barcelone (Espagne). Son expérience s’étend de plusieurs collaboration en tant qu’ingénieure consultante en Espagne, en Autriche et en Suisse, ainsi qu’en tant qu’assistante de recherche universitaire. Elle a travaillé pendant huit ans comme spécialiste de la sécurité des barrages à l’Office fédéral de l’énergie (Suisse) ainsi que comme consultante pour des projets du Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS). Au Geneva Water Hub, elle contribue à la recherche autour du rôle des grands barrages lors des négociations sur les eaux transfrontalières.

Öykü Irmakkesen

Researcher

Öykü Irmakkesen is a researcher at the Geneva Water Hub and at the Platform for International Water Law of the University of Geneva. She is also a teaching assistant at the Geneva Academy of International Humanitarian Law and Human Rights and is a PhD candidate at the Faculty of Law of the University of Geneva. She holds an LLM degree from the Geneva Academy and a bachelor’s degree from the Galatasaray University (Istanbul, Turkey). Previously she has worked for the Legal Division of the International Committee of the Red Cross (ICRC) and as an assistant programme coordinator for the Association for Solidarity with Asylum Seekers and Migrants (Ankara, Turkey). In 2014, she was the recipient of the Henry Dunant Research Prize.

Stéphane Kluser

Chargé de projets communication et information

Titulaire d’un Master en sciences de l'environnement de l’Université de Genève, avec une spécialisation en systèmes d’information géographique (SIG) et télédétection, Stéphane Kluser est en charge de tous les aspects liés aux médias, à la communication et à la visualisation de l’information. Ses activités comprennent, par exemple, la réalisation des cartEAUgraphies mensuelles, la gestion du contenu de la plateforme Internet, la communication et l’animation des réseaux sociaux. Accédez à la biographie complète sur la page de l'Université de Genève.

Dr Denis Lanzanova

Fonction Recherche et éducation, Collaborateur scientifique

Denis Lanzanova est titulaire d’un doctorat en économie de l’école d’économie de Toulouse (TSE). Ces travaux portent sur l’évaluation économique des services fournis par les écosystèmes d’eau douce, l’analyse de la décision pour la gestion des ressources naturelles et le nexus énergie-eau-alimentation. Avant de rejoindre le Geneva Water Hub, il a été attaché scientifique au Centre Commun de Recherche (JRC) de la Commission Européenne et chercheur au Centre de Recherche sur le Développement (ZEF) de l’Université de Bonn. Accédez à la biographie complète sur la page de l'Université de Genève.

Rukan Manaz

Chargée de programme senior

Rukan Manaz est titulaire d’un Master en Affaires international et gouvernance de l’Université de Saint Gall ainsi que d’un deuxième Bachelor en Psychologie de l’Université de Bâle. Au sein du Geneva Water Hub, elle est principalement impliquée dans les nouveaux mécanismes de financements pour la coopération autour des eaux transfrontalières faisant suite aux recommandations du Panel mondial de haut-niveau pour l’eau et la paix sur les outils de financement innovants. Avant de rejoindre le Geneva Water Hub, elle a travaillé à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Ministère des affaires étrangères suisse. Elle y gérait des programme dans le Programme Global Eau où et elle a contribué au Mouvement Blue Peace, aux défis de financement dans le secteur de l’eau et aux projets de partenariats public privé pour les Objectifs du millénaire pour le développement.

Monica Nuñez

Assistante de projet et analyste

Mme Monica Nuñez est titulaire d’une licence en droit, d’une licence en sciences politiques (Université de Lima - Pérou), d’une maîtrise en droit économique et européen (Université de Lausanne) et d'une maîtrise en droit des affaires (Université de Genève). Afin de compléter sa formation juridique et depuis 2012, Mme Nuñez a suivi des cours de formation continue en conception et développement de projets de formation en ligne (Université de Genève, Faculté de Psychologie et Sciences de l'Education). Avant de rejoindre le Pôle Eau de Genève, Mme Nuñez a travaillé à l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR). Au sein de l’UNITAR, elle a géré et mis en œuvre des projets de formation, en ligne et en présentiel, dans le domaine du droit international, tout particulièrement, en droit international de l’environnement.

Caroline Pellaton

Responsable administratif et financier

Caroline Pellaton est titulaire d’un Doctorat en Sciences de la Terre de l’Université de Genève. Elle a rejoint le Geneva Water Hub en Juin 2018, afin de gérer les questions administratives et assurer le suivi de la mise en œuvre et de la réalisation des objectifs tout en contribuant aux activités opérationnelles. Elle est également en charge du fundraising. Au cours des dix dernières années, elle a travaillé comme gestionnaire du programme de l’eau au niveau national dans des situations d’urgence et post-conflit dans divers contextes, comme par exemple au Sri Lanka, au Niger, dans la République du Sud Soudan, en République Centre-Africaine, au Yémen et en Jordanie. 

Prof Géraldine Pflieger

Fonction Recherche et éducation, Professeure associée

Géraldine Pflieger est Professeure associée en politiques urbaines et de l’environnement à l’Université de Genève (Département de science politique et relations internationales et Institut des sciences de l’environnement) et Directrice du Pôle en Gouvernance de l’environnement et développement territorial (GEDT). Elle dirige aux côtés de Christian Bréthaut la Chaire UNESCO en Hydropolitiques à l’Université de Genève. Elle est la directrice de l'Institut des Sciences de l'Environnement. Ses travaux de recherche actuels portent sur la régulation des ressources naturelles partagées (principalement l’eau et le sol) – aux échelles internationales, régionales et locales –, ainsi que sur la mutation de la gouvernance des espaces urbains face aux grands enjeux infrastructurels et environnementaux contemporains (liens entre transport et usage du sol ou entre urbanisation et consommation de ressources, par exemple).

Dr Komlan Sangbana

Fonction Recherche et éducation, Collaborateur scientifique

Dr Sangbana est titulaire d’un doctorat en Droit international de l’Université de Genève, et est Collaborateur scientifique auprès du Pôle eau Genève. Depuis 2009, il est également chercheur associé à la Plateforme pour le droit international de l’eau douce. A ce titre, il a participé aux projets de recherche "Non-State Actors and the Management of International Freshwater Resources" (FNS, 2012-2014) et "GouvRhone, Gouvernance transfrontalière du Rhône, du Léman à Lyon (ISE, 2014-2015). Ses centres d’intérêt sont la protection juridique des ressources en eau douce et la gouvernance environnementale. Au sein du Pôle eau Genève, il dirige un projet de recherche sur les « Arrangements institutionnels dans la régulation de l’accès aux ressources du lac Tchad » et coordonne le projet de MOOC en Droit international de l’eau. Accédez à la biographie complète sur la page de l'Université de Genève.

Dr Mara Tignino

Fonction Recherche et éducation, Maître d’enseignement et de recherche

Dr Tignino est Maître d’enseignement et de recherche à la Faculté de droit et Coordinatrice de la Plateforme pour le droit international de l’eau douce. Elle est titulaire d’un doctorat en droit international obtenu à l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement de Genève et a été Visiting Scholar à George Washington University School of Law à Washington DC. Elle est l’auteure des monographies « Water During and After Armed Conflicts : What Protection in International Law? » (Brill, 2016) et « L’eau et la guerre. Éléments pour un régime juridique » (Bruylant, 2011) et co-éditrice des ouvrages « Public Participation and Water Resources Management: Where Do We Stand in International Law? » (UNESCO-PHI, 2015) et « Research Collection on International Water Law » (Edward Elgar, 2015). En 2017, elle a reçu le prix « Women Peacebuilders for Water » par la « Fondazione Milano per Expo » pour ses recherches en droit international de l’eau et son dévouement à la formation des nouvelles générations de juristes internationaux. Accédez à la biographie complète sur la page de l'Université de Genève.

Jean Willemin

Chargé de projet senior

Jean Willemin est titulaire d’un Master en Sociologie et d’un Certificat d’études avancées en gestion et politique de l’eau de l’Université de Genève. Avant de rejoindre le Geneva Water Hub, il a travaillé dans le domaine des droits humains pour des organisations internationales et de la société civile et s’est engagé plus particulièrement sur les enjeux de la gouvernance de l’eau depuis 2014. Il s’est spécialisé, par ailleurs, dans les méthodes de la facilitation, qu’il pratique dans le cadre de mandats pour des organisations internationales, des ONG et des administrations publiques. Au Geneva Water Hub, Jean contribue à la mise en œuvre du programme global et au développement de l’organisation et est en charge de l’organisation de tables rondes portant sur des thématiques actuelles relatives à la gouvernance de l’eau.