5ème table ronde virtuelle sur la transformation digitale pour les Organismes de bassin transfrontières: Comment renforcer le partage et la mutualisation des données produites par les multiples acteurs du secteur de l’eau ?

quicklook.png

15h30 à 17h30 (CEST / heure de Paris)
Avec interprétariat simultané (Français-Anglais-Espagnol)

Le webinaire est uniquement disponible après inscription ICI.

Les ressources en eau et les écosystèmes subissent des pressions de plus en plus fortes en raison de la croissance démographique, du développement économique et du changement climatique.

Compte tenu de la nécessité d'assurer un approvisionnement fiable en eau des populations, de l’interdépendance avec les secteurs de l'énergie et de l'alimentation et du besoin de protection des écosystèmes… , il est fondamental de faciliter l’accès aux données sur l’état des ressources en eau et des écosystèmes, les usages et les infrastructures, et de pouvoir les croiser notamment avec les données socio – économiques, afin de faciliter la gouvernance de la ressource en eau et l’information du public.

Comme le souligne le « Manuel des systèmes d’information sur l’eau » publié par le RIOB en collaboration avec l’UNESCO, l’OMM et la « World Water Data Initiative » (WWDI), le problème principal est que, quel que soit le pays ou le bassin (national ou transfrontière), ces données sont systématiquement produites par de multiples institutions intervenant à divers niveaux (local, national, international) selon des protocoles variables.
Il est donc fondamental de définir des stratégies et procédures facilitant la mutualisation des données produites par les divers acteurs tout en respectant le rôle de chacun, ainsi que le complétement des données disponibles via l’exploitation des données satellitaire, le « crowd sourcing », le développement de l’auto-monitoring...

Après un rappel des enjeux liés au partage des données pour la gestion des ressources en eau et de l’environnement par les représentants du RIOB, du Geneva Water Hub, de l’OCDE, et de l’UNECE, ce webinaire sera l’occasion d’échanger autour de plusieurs études de cas ayant permis dans divers contextes nationaux et internationaux de favoriser les échanges et d’aboutir à une réelle valorisation de données tout en développant des rapports gagnant-gagnant entre les institutions.

En particulier, un projet pilote d’appui à l’Organisation de mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) et à ses quatre Etats Membres (Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Sénégal) sera présenté dans le cadre de l'initiative du Geneva Water Hub et du Pôle eau Dakar sur les agences de bassin pour le 21ème siècle et la transformation digitale.

Ce projet innovant a été lancé début 2021 par l'OMVG avec le soutien du Geneva Water Hub, de l'Office international de l'eau et du RIOB pour développer la gestion intégrée et la valorisation croisée des données, selon les principes de subsidiarité et d'interopérabilité entre systèmes transfrontières et nationaux. Un portail régional OMVG est en cours de co-création avec un groupe de travail régional se réunissant virtuellement sur une plateforme numérique. La méthodologie pourrait être répliquée sur d’autres bassins en Afrique et dans le monde.

Le programme complet est dispobible ci-dessous.

El programa en español aqui